Curtiss CT

Curtiss CT


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Curtiss CT

Le Curtiss CT était un bombardier lance-torpilles bimoteur, produit par Curtiss sur une conception de la Marine, mais qui n'a jamais dépassé le stade du prototype.

Le CT a été construit selon un design inhabituel qui avait été produit par le US Navy Bureau of Aeronautics. Curtiss a reçu le contrat pour produire le type, bien que les sources ne soient pas d'accord sur le moment et le nombre, avec des dates de 1920 et 1923 et huit ou neuf avions donnés. Neuf semble le plus probable, car cela correspond aux numéros de série connus A5890-A5898. L'avion a été désigné comme le CT ou Curtiss, Torpedo. Le premier avion a été commandé pour participer à une évaluation compétitive, en concurrence avec le Stout ST-1, le Fokker FT-1 et le Blackburn Swift. Aucun de ces quatre avions n'est entré en service aux États-Unis (bien que le Swift ait été utilisé par la Royal Navy). Au lieu de cela, le contrat pour un nouveau bombardier torpilleur a finalement été attribué au Douglas DT, une conception à un seul moteur qui s'était avérée supérieure à ses quatre rivaux.

Le CT avait une disposition inhabituelle. Il était construit autour d'une grande aile en porte-à-faux, qui portait les deux moteurs dans des nacelles profilées et les trois hommes d'équipage dans une courte nacelle centrale qui dépassait légèrement devant le bord d'attaque des ailes, mais n'atteignait même pas le bord d'entraînement. Les flotteurs jumeaux étaient montés directement sous les moteurs, tandis que la torpille unique était transportée sous la nacelle de l'équipage. La queue jumelle était reliée au reste de l'avion par des perches, deux de chaque côté - une à l'arrière du flotteur et une à partir du haut des nacelles du moteur. La queue avait deux surfaces verticales, au niveau des flotteurs et des moteurs, reliées par deux surfaces horizontales - la principale montée à l'endroit où les flèches se rejoignaient, la plus petite vers le haut des surfaces verticales.

Le CT était à l'origine propulsé par deux moteurs Wright-Hispano H de 300 ch et a été livré à la base aéronavale de Rockaway le 1er mai 1921. Il semblerait qu'il manquait de puissance lors de l'utilisation de ces moteurs, qui ont rapidement surchauffé en vol.

Il fut rendu à Curtiss en mars 1922 pour recevoir deux 435 moteurs Curtiss D-12. Les nouveaux moteurs ont augmenté son poids à vide d'environ 1 200 lb, mais son poids brut de 1 350 lb, a donc légèrement augmenté sa capacité de charge. La vitesse a augmenté de 7 mph. Les autres chiffres de performance de la version alimentée par Wright-Hispano ne semblent pas avoir survécu.

Même avec le nouveau moteur, le CT n'intéressait pas la marine. Les huit autres appareils ont été annulés et l'A5890 a été radié le 9 novembre 1923.

Moteur : Deux Wright-Hispano H
Puissance : 300cv chacun
Équipage : 3
Envergure : 65 pieds
Longueur : 46 pieds
Hauteur : 14 pieds 6 pouces
Poids à vide : 6 489 lb
Poids brut : 9 884 lb
Vitesse maximale : 100 mph
Portée : 350 milles
Armement : une ou deux mitrailleuses Lewis .303in
Charge de bombe : une torpille

Moteur : Deux Curtiss D-12Wright-Hispano H
Puissance: 435hp chacun
Équipage : 3
Envergure : 65 pieds
Longueur : 46 pieds
Hauteur : 14 pieds 6 pouces
Poids à vide : 7 684 lb
Poids brut : 11 208 lb
Vitesse maximale : 107 mph
Taux de montée : 10 min à 2 600 pieds
Plafond de service : 5 200 pi
Portée : 350 milles
Armement : une ou deux mitrailleuses Lewis .303in
Charge de bombe : une torpille


Voir la vidéo: Airplane Fledgling Restoration of a 1927 Curtiss Trainer